Festival 2017 : Tirésias

  GO TO PDF ENGLISH VERSION 

Voix Oraculaire – Voyant Aveugle – Transsexuel

Editorial / Enrique Pardo

rub-mt17-tiepolo-200blog-frTirésias est un étrange et inquiétant personnage : peut-être le plus grand devin de l’Antiquité, craint pour ses révélations et ressenti comme de mauvais augure : porte-malheur, trouble-fête, rabat-joie, pestiféré à sa façon. Mais il faut bien se rendre à l’évidence : il s’agit d’une figure de vérité, et la méfiance qu’il suscite a pour origine une peur panique devant la clairvoyance de son regard aveugle[1]. Qui plus est, dans les tréfonds de nos mémoires intuitives, nous savons que sa voyance est quelque part liée à ses métamorphoses chamaniques[2] – transsexuelles. Lire la suite

La Voix du Chœur

Background Vocalists
dans un Théâtre Chorégraphique

Séminaire Rencontre à Paris le mercredi 15 février 2017
de 17h30 à 19h. Au Studio DTM    INFORMATION

Lors du projet 2017 Pantheatre Chile à Santiago, nous avons visionné le film 20 feet from stardom, de Morgan Neville, Oscar et Grammy du meilleur long documentaire 2014[1]. Un film très hollywoodien, « un poème dédié aux choristes pop et soul… celles qui chantaient à l’arrière de la scène, à vingt pas derrière les stars. Springsteen, Sting, Stevie Wonder, Mick Jagger… » Dans ce film tous les quatre ont un certain âge, et je dois dire qu’ils parlent en grands seigneurs. D’autres figures le sont beaucoup moins, ou carrément crapuleuses.

20 feet from stardom

Lisa Fischer – la « protagoniste » du film.
Chanteuse back-up extraordinaire.

J’ai proposé de voir ce film en prélude au stage à Paris – Performance Vocale et Musique, et particulièrement à la rencontre-séminaire La Voix du Chœur. Je voulais utiliser ce film comme une entrée en matière, réfléchir sur la voix des choristes, les background vocalists, aussi appelés back-up singers : les vocalistes d’arrière-plan, d’arrière-fond. A Santiago j’ai invité nos collaborateurs et le public à regarder ce film du point de vue d’un théâtre chorégraphique et de ce que nous appelons performance vocale, et d’écouter les voix avec des oreilles… métaphysiques. Ou, comme le proposerait Steven Connor : comme un phénomène culturel de ventriloquisme, comme un surgissement sibyllin[2]. D’où viennent les voix qui émergent des choristes? J’ajouterais : les voix qui émergent des voix des choristes… Qui sont-elles? Quelle est leur place? A qui appartiennent-elles ? Que disent-elles ? Lire la suite

Sécurité / Insécurité

Réflexions Paniques

Laboratoire de théâtre chorégraphique
La Villette, le lundi 21 novembre 2016

Au moment d’entamer le laboratoire nous remarquons que l’une des participantes est absente. Elle avait offert de garder l’entrée du bâtiment pour les possibles retardataires. Au Parc de la Villette tout est hautement sécurisé – avec badges, alarmes, patrouilles, etc. Nous vérifions mais nous ne la trouvons pas. Le travail commence ; soucieux. Arrêt au bout de cinq minutes : trop soucieux. Vérifications, coups de fil, sms, fouilles à l’extérieur. Finalement un sms répond, s’excusant : crise émotionnelle. Soulagés mais atteints nous reprenons le travail, ponctué par des silences particulièrement denses. Atmosphère chargée. Lire la suite

Dionisio en Chile Perfeccionamiento Vocal

English   |     Français

por Enrique Pardo

“Perfeccionamiento Vocal”
Escuela de Teatro / Universidad de Chile
Propuesta de Pantheatre Chile

Un análisis mito-pedagógico del VIDEO de presentación del
Programa de “Perfeccionamiento Vocal”

se recomienda ver el video primero / o durante la lectura

Sirenas VER EL VIDEO 

0:00   Primera escena: dos sirenas muy guapas (estas no son sirenas-peces: ¡estas tienen alas!) le dan mil vueltas a una mujer, algo deslumbrada. Se ríen, caracolean y la marean con vitalidad y alegría. ¡Vaya lujo!: dos profesoras para una alumna, ¡y como se divierten! – (“sin los maridos”, sugiriere la maestra…) Lire la suite

Voix / Emotions – Une inversion (en)chantée

figaroSérie Algorithmes et Chamanisme

Philosophie de la voix de Roy Hart
Comment la voix façonne nos émotions
Le Figaro du 21/01/2016.

Au hasard du RER, en route pour CDG2, un businessman abandonne son Figaro en descendant à CDG1. Je le prends pour le feuilleter dans l’avion, et je tombe sur l’article directement responsable pour le titre de cette série Algorithmes et Chamanisme : « Comment la voix façonne nos émotions – Des chercheurs ont réussi à modifier les sentiments ressentis par des volontaires en modifiant les intonations de leurs paroles. »[1] Le commentaire de l’image sur le site du Figaro (ci-contre) dit : « C’est la preuve que l’être humain écoute le son de sa voix pour savoir comment il se sent et que, parfois, il lui fait trop confiance – analyse Jean-Julien Aucouturier, auteur principal de l’étude. »

A beaucoup d’égards, c’est l’inversion parfaite pour mes propos sur la philosophie de la voix de Roy Hart. Lire la suite